top of page
Rechercher

NIKKI HALEY, YOUNG GLOBAL LEADER, CANDIDATE AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES POUR LES REPUBLICAINS



C'était dans l'air depuis un certain temps déjà, mais maintenant c'est chose faite.. Nikki Haley ( 51 ), politicienne experimentée, nom de jeune fille Nimrata Nikki Randhawa, est candidate à l'élection présidentielle de 2024 pour le compte des Républicains.

Le lancement de sa campagne électorale était prévu pour le 15 février 2023 et voilà que aujourd'hui elle a effectivement confirmé sa candidature et lancée sa première promo électorale.



De début 2017 à fin 2018, Haley a été - sous la présidence de Trump - ambassadrice des États-Unis aux Nations Unies. Avant cela, soit de 2011 à 2017, elle a été gouverneur de l'État américain de Caroline du Sud.


Nikki Haley est également une Young Global Leader du Forum Economique Mondial (classe 2011). https://www.nutritruth.org/single-post/wef-and-their-young-global-leaders-program-who-s-on-the-list


Jusqu'à aujourd'hui, Donald Trump était le seul candidat à la présidence pour le GOP ( Grand Old Party ). Il pourrait bien être confronté à encore un autre concurrent. En effet, le sénateur Ron DeSantis, gouverneur de l'État de Floride, envisage également de se présenter à l'élection présidentielle de 2024.


Lors de la pandémie de Covid19, DeSantis s'est farouchement opposé à toutes les mesures qui ont été introduites dans le monde entier et les a assez rapidement complètement abolies. En Floride, de nombreuses études ont montré que dans les États sans mesures restrictives de liberté, il n'y avait pas plus de personnes infectées et malades que dans les États aux règles strictes. De nombreuses audiences judiciaires ont également eu lieu concernant l'obligation du porter de masque buccal, les mesures et les vaccins.

La Floride a été, pour ainsi dire, le chiffon rouge qui a enragé le taureau.


La façon dont le peuple américain réagira à ces candidats reste une question ouverte pour le moment. Il est à supposer que la connexion de Nikki Haley au FEM sera certainement jetté sur la table pendant la campagne électorale. Si ce n'est pas par Trump, alors certainement par DeSantis, à condition qu'il aille jusqu'au bout de ses intentions.



4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page