top of page
Rechercher

CRISE DE PETROLE ?


Exxon Mobil a réalisé un bénéfice net record de 56,1 milliards de dollars en 2022, ce qui est nettement supérieur à son précédent record, qui remonte à 2008, lorsqu'elle avait enregistré un bénéfice net de 45,2 milliards de dollars.

Les géants du pétrole devraient battre leurs propres records annuels en raison des prix élevés et de la hausse de la demande, ce qui portera leurs bénéfices combinés à près de 200 milliards de dollars.


Ce n'est pas un hasard si 2008, comme 2022, était une année de crise où le prix du pétrole brut avait atteint 142 dollars le baril, où la demande était élevée et l'offre faible. Les géants du pétrole ne sont manifestement pas gênés par cette situation. Ils réalisent des bénéfices records en temps de crise. Nous devons donc nous demander si le récit qui est fait au public est exact. Avec de prétendues pénuries de pétrole, comment est-il possible qu'Exxon ait pu réaliser un bénéfice net de 56,1 milliards de dollars en 2022, soit 6,3 millions de dollars par heure ?


Le bénéfice est le résultat des revenus générés par les ventes moins les coûts. Réaliser un giga bénéfice n'est possible que si les coûts intrinsèques restent identiques ou n'augmentent que légèrement et que le prix de vente augmente, combiné à une montée en gamme des ventes.


Une explication possible est qu'Exxon possède d'énormes stocks de pétrole qu'elle a achetés à des prix très démocratiques lorsque le prix du baril était bas et qu'elle a revendus ou traités au nouveau prix du baril en 2022 avec des bénéfices usuraires.

Une autre possibilité est que le narratif est faux, qu'il n'y a pas eu de pénurie et que le prix a été artificiellement augmenté. Quoi qu'il en soit, la société russe Gasprom n'a pas venu moins mais beaucoup plus de pétrole en 2022 que les années précédentes. Jusqu'à 31 millions de barils par jour. Il en va de même pour Exxon qui, selon les données de Refinitiv, a augmenté sa production d'environ 100 000 barils de pétrole et de gaz par jour par rapport à 2021, jusqu'à 3,8 millions de barils par jour.


Un bon auditeur a compris depuis longtemps qu'il n'y a pas de pénurie et que les prix ont été poussés artificiellement à la hausse.


Les bénéfices records ne sont pas suffisants pour Exxon. Elle se plaint que son bénéfice au cours du quatrième trimestre 2022 a été inférieur de 1,3 milliard de dollars à celui des trimestres précédents en raison d'une taxe inattendue de l'Union européenne qui a débuté au dernier trimestre et de dépréciations d'actifs. L'entreprise poursuit l'UE en justice, arguant que cette taxe dépasse son autorité légale.








0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page