top of page
Rechercher

UN BAIN DE SANG ÉVITÉ AU ROYAUME-UNI : LA BANQUE SILICON VALLEY UK VENDUE POUR £1

Le lundi 13 mars 2023, les plus grandes banques britanniques ont reçu un deadline de 24 heures pour sauver la banque Silicon Valley Bank UK (SVB UK) de la faillite, alors que la Banque d'Angleterre s'apprêtait à placer la banque en procédure d'insolvabilité.


Le marché s'attendait à ce que certaines des plus grandes banques de la rue explorent les perspectives d'un accord, bien que les chances d'intervention de l'une d'entre elles semblaient minces, car elles subissent elles-mêmes des pertes en bourse et leur part de marché a fortement chuté ces derniers jours.


L'échéance est passée sans qu'aucun accord n'ait été conclu. Il était donc probable que la Silicon Valley UK soit également fermée, à moins que la banque d'investissement Rotschild ne propose encore une solution. Selon une source de Sky News, il lui a été demandé, avec l'autorisation de la Banque d'Angleterre, de s'occuper de la procédure accélérée.


Le chancelier Jeremy Hunt a déclaré à l'émission Sophy Ridge On Sunday de Sky News que le secteur des technologies et des sciences de la vie, qui comprend les sociétés pharmaceutiques, était gravement menacé.


Lundi soir, la banque Silicon Valley UK a été vendue à la banque HSBC pour le prix de ... £1.

Bonne affaire pour l'acheteur qui, en échange de son investissement de £1, recevra des fonds propres tangibles de +- 1,4 milliard de livres sterling et 5,5 milliards de livres sterling de prêts remboursables ainsi que 6,7 milliards de livres sterling de dépôts de la SVB UK.


Les détenteurs de dépôts au Royaume-Uni sont assurés par la loi à hauteur de 85 000 livres sterling. Ils peuvent récupérer cette somme avec certitude. Reste à savoir ce qu'il adviendra du reste de leur épargne.


Comment une vente à £1 symbolique a été possible, en outre en seulement 24 heures ? Suivez l'argent. C'est du pareil au même.

Qui sont les plus gros actionnaires de la banque HSBC ?

Les sociétés d'investissement Blackrock et Vanguard, elles-mêmes largement détenues par les Rotschild. Or, Blackrock et Vanguard avaient déposé plusieurs centaines de millions d'euros à la banque Silicon Valley California, qu'ils ont peut-être perdus parce qu'ils n'étaient pas assurés, et qu'ils essaient évidemment de récupérer via un détour.


Le système mis en place au Royaume-Uni provoque la panique aux Etats-Unis. Sentez-vous venir la chôse ?



2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page