top of page
Rechercher

LES MARCHÉS FINANCIERS ENCAISSENT

Les banques françaises (BNP-Paribas, Société Générale et Crédit Agricole) subissent de lourdes pertes en bourse.

Les banques britanniques (HSBC, Barclays et Lloyds) aussi.

La banque suisse Crédit Suisse est également touchée par la faillite de Silicon Valley Bank et Silvergate Bank et a décidé de reporter la publication de ses chiffres trimestriels par crainte d'un crach encore plus grave (ce qui indique au moins que ces chiffres trimestriels ne sont pas bons).

Le Dow Jones encaisse un crach financier.

Les autorités américaines avaient annoncé qu'elles prendraient en charge les pertes de la Silicon Valley Bank (quelque 500 milliards de dollars), mais...

la ministre des finances américain a depuis annoncé que le gouvernement fédéral ne renflouerait pas la Silicon Valley Bank, mais qu'il s'efforçait d'aider les déposants inquiets pour leur argent.


La Silicon Valley Bank ne peut pas rembourser les fonds déposés. Elle ne dispose pas des fonds nécessaires pour le faire. Il semble que les détenteurs de dépôts (y compris Harry et Meghan qui auraient placé tout leur argent à la SVB) soient perdus.


MISE À JOUR :

Le journal flamand HLN vient de publier un article intitulé "Le crach de deux banques américaines sème la panique sur les marchés boursiers, mais pas de crise bancaire comme celle de 2008" ce qui contredit complètement les prédictions antérieures des analystes financiers internationaux et leurs points de vue actuels.

L'article de Businessam qui vient d'être publié est également incorrect.


Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans un article précédent " Toutes les banques sont en faillite " et dans cet article du journal De Tijd.

Pour l'instant, aucun chiffre et aucune donnée ne sont encore connus des banques belges. La question est suivie de près par la rédaction.




2 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page