top of page
Rechercher

LES INSECTES COMME NOUVEL ALIMENT:OÙ EN SOMMES-NOUS ?

Outre les "règles générales d'hygiène alimentaire", la production et la commercialisation des insectes en tant qu'aliments en Europe sont couvertes par la législation sur les "nouveaux aliments", qui s'applique à toutes les catégories d'aliments qui n'étaient pas utilisés de manière significative pour la consommation humaine dans l'Union européenne avant le 15 mai 1997.

Actuellement, quatre autorisations d'insectes comestibles et deux règlements d'application de la Commission européenne ont été publiés au Journal officiel de l'UE.

1.

En juin 2021, le ver de farine jaune séché ( Tenebrio molitor) a été autorisé au niveau de l'UE comme premier produit alimentaire à base d'insectes. Suite au 2e avis positif de l'EFSA (juillet 2021), la Commission européenne a autorisé le 15 novembre 2021 le criquet migrateur (Locusta migratoria) séché et congelé en tant que Novel Food.

2.

Les 8 et 11 février 2022, suite aux 3ème et 4ème avis de l'EFSA, la Commission européenne a autorisé le ver de farine jaune (Tenebrio molitor) congelé, séché et en poudre et a également publié la première autorisation du criquet domestique (Acheta domesticus) séché, broyé et congelé. Ces autorisations sont entrées en vigueur respectivement le 28 février et le 2 mars 2022.

3.

Suite à l'avis positif de l'EFSA en juillet 2022, la Commission européenne a publié le règlement d'application autorisant les formulations congelées et lyophilisées du petit ver de farine (Alphitobius diaperinus) en tant que Novel Food le 6 janvier 2023. L'autorisation est entrée en vigueur le 26 janvier 2023.

Le 4 janvier 2023, la Commission européenne a également publié un règlement autorisant les grillons domestiques entiers (Acheta domesticus) partiellement dégraissés en tant que nouveaux aliments. Cette autorisation est la deuxième pour cette espèce et fait suite à l'avis de l'EFSA publié en mai 2022 et entré en vigueur le 24 janvier 2023.


Dans plusieurs pays de l'UE, les producteurs d'insectes ont été autorisés à poursuivre la commercialisation de leurs produits même sans autorisation de l'UE après l'entrée en vigueur du règlement 2015/2283.

En effet, l'article 35, paragraphe 2, du règlement (UE) 2015/2283 prévoyait une mesure transitoire permettant aux produits qui avaient déjà été légalement commercialisés dans un État membre de l'UE avant le 1er janvier 2018 ( c'est-à-dire la date de début de la nouvelle législation ) de continuer à être commercialisés dans ce pays particulier pendant une certaine période et sous certaines conditions, mais ils devaient soumettre une nouvelle demande conformément à la nouvelle législation alimentaire au plus tard le 02 janvier 2020.

Cependant, il n'y a pas eu de contrôle à ce sujet.


Les normes relatives à l'importation d'insectes en tant que denrées alimentaires dans l'UE sont définies dans le règlement de contrôle officiel (UE) 2017/625. En mars 2019, le législateur européen a adopté cinq règlements européens fixant les conditions d'importation des animaux et des marchandises destinées à la consommation humaine. Ces documents traitent aussi spécifiquement du cas des insectes en tant qu'aliments, y compris la conformité aux règles de l'UE en matière d'alimentation et de sécurité alimentaire, et énumèrent également les pays autorisés à importer.


Le 11 juin 2019, le roi Willem-Alexander (NL ) a inauguré à Bergen-op-Zoom la ferme d'insectes la plus grande et la plus avancée du monde, étant Protix, une entreprise qui fabrique des aliments à base d'insectes pour le bétail et les poissons ainsi que des biscuits pour chiens., de l'huile d'insectes pour les aliments pour chiens, de la purée pour les aliments humides pour chiens et des aliments pour poulets.

Selon Protix, les protéines d'insectes sont la solution à de nombreux problèmes actuels. Les sources de protéines conventionnelles, telles que le soja et la viande, utilisent de grandes quantités de terres et d'eau et ont souvent de graves répercussions sur les écosystèmes. Les insectes sont les plus grands recycleurs de la nature. Ils peuvent transformer les déchets de fruits et de légumes en une masse corporelle précieuse très rapidement et avec un faible impact sur les ressources : une tonne d'insectes peut être cultivée en 14 jours sur une surface de seulement 20 mètres carrés.

Le 28.04.2022, Protix a obtenu l'autorisation d'élever et de transformer des sauterelles, des grillons domestiques et des vers de farine pour la consommation humaine.

Simultanément, Protix a conclu un accord de licence avec la société belge M-Food (" fondée en 2018 ") qui lui permet d'être la première, en Belgique, à fabriquer des insectes pour la consommation humaine.


M-Food construit une chaîne de l'agriculteur au transformateur en Belgique et a déjà publié une offre d'emploi sur le site web d'AGRICULTURE LIFE en avril 2019 "Les agriculteurs voulaient cultiver des insectes pour l'alimentation humaine".


Par ailleurs, le département de l'agriculture et de la pêche du gouvernement flamand a publié en 2021 un manuel contenant des directives à l'intention des éleveurs et des transformateurs d'insectes.

https://publicaties.vlaanderen.be/view-file/43468


L'agitation récente autour de l'autorisation donnée à Cricket-One de traiter les grillons domestiques n'est pas nouvelle. Vos animaux domestiques, vos poulets, vos chevaux et autres animaux d'élevage mangent des insectes depuis des années sans le savoir et vous probablement aussi.


Il est très inquiétant que l'EFSA émette des avis positifs pour l'utilisation et la transformation des insectes cités ci-dessus, que l'UE accorde les autorisations correspondantes et qu'elle ignore les nombreuses études qui mettent en garde et montrent que les insectes peuvent causer des maladies parasitaires et provoquer des réactions allergiques graves.


Le lien ci-joint contient une vidéo de la BBC sur les insectes. Nous ferions mieux de nous habituer à cette idée. Les insectes seront de toute façon au menu dans l'Ouest..








3 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page