top of page
Rechercher

BILL GATES VEUT CONSTRUIRE DES CENTRALES NUCLÉAIRES AU ROYAUME-UNI

Alors que la Belgique n'en finit pas de palabrer sur la fermeture des centrales nucléaires, le Royaume-Uni, comme la France d'ailleurs, veut construire 8 nouvelles centrales nucléaires. Ce n'est pas le cas de l'Allemagne, qui a fermé la plupart de ses centrales nucléaires et produit de l'électricité à partir de lignite et de charbon. C'est bon pour l'environnement et pour les émissions de CO2 !


La construction de centrales nucléaires nécessite beaucoup d'argent que les Britanniques ne semblent pas avoir ou ne veulent pas investir. C"est tout aussi possible. Mais voilà que Bill Gates, surgi de nulle part, entre dans l'arène et indique qu'il veut construire et exploiter ces centrales nucléaires !


"TerraPower va participer à un concours gouvernemental visant à concevoir une nouvelle flotte de petits réacteurs modulaires à faible coût et sans émissions", déclare-t-il.

"Bill Gates s'apprête à entrer dans la course aux milliards de dollars pour la construction de centrales nucléaires au Royaume-Uni, défiant Rolls-Royce dans la bataille pour la sécurité énergétique du pays.

Le milliardaire de Microsoft et écologiste est président d'un promoteur nucléaire américain appelé TerraPower, qui se prépare à participer à un nouveau concours soutenu par le gouvernement pour développer des petits réacteurs modulaires (SMR) au Royaume-Uni.

Les SMR promettent une énergie nucléaire sans émissions à un coût inférieur à celui des centrales traditionnelles à grande échelle, car les réacteurs peuvent être fabriqués en usine puis assemblés sur place sans nécessiter d'infrastructures massives. Le gouvernement souhaite vivement inclure ces réacteurs dans l'augmentation de la production d'énergie nucléaire du pays.


Ce news n'est pas nouveau. En août 2021 déjà, les projets nucléaires de Bill Gates ont été analysés par la presse internationale mais, comme le veut la tradition, la presse belge n'en a pas dit un mot.





0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page